hypersensibilité

Comment vivre son hypersensibilité ? Mettre un mot sur notre façon de ressentir les chose

Chaque sensibilité est unique, notre ressenti diffère d’une personne à une autre alors comment identifier ses émotions par rapport aux émotions des autres ? Certaines personnes sont plus émotive que d’autres, leur intuition peut avoir une grande place dans leurs vies, comment gérer cette caractéristique émotionnelle ? 

Comment vivre son hypersensibilité : C’est quoi être hypersensible ?

Ce trait de caractère a pour spécificité de faire vivre les évènement de la vie de manière bien plus intense que pour la plupart des personnes. Dotée d’une empathie considérable, la personne hypersensible peut être fréquemment bouleversée émotionnellement. 

Cela va se traduire souvent par le fait de pleurer, d’être introvertis, d’être anxieux ou faire preuve d’une grande compassion. 

Il existe plusieurs types de sensibilités extrêmes : 

L’hypersensibilité émotionnelle ou sensorielle (les odeurs, les bruits, l’hyperesthésie ou le dégoût).

Les hypersensibles sont ouverts et réceptifs avec les autres, ils reçoivent les émotions extérieures et intérieures dans des proportions au-delà de la moyenne. C’est la raison pour laquelle les relations sociales sont à traiter avec parcimonie pour eux. 

Elles ressentent les gens, leurs émotions négatives comme la tristesse mais aussi leurs émotions positives comme la joie. Réguler cette extrême sensibilité peut parfois être difficile et long. 

Gérer l’émotion c’est d’abord comprendre les émotions auxquelles on fait face. 

Quelqu’un de sensible a souvent une faible estime de soi, il va avoir tendance à la culpabilité. il a pleine conscience de ses imperfections et il va se remettre en question constamment, souvent à la place des autres.

Parfois pour mieux gérer des sujets très sensibles, comme le fait qu’il soit sensible aux critiques, il aura peut-être recours à de la psychothérapie. 

Avec l’aide d’un thérapeute ou d’un psychologue mais aussi et souvent, seul face à soi-même, le lâcher-prise et l’introspection sont essentiels pour réussir à reconnaître ses émotions.

Développer sa sensibilité pour en faire une force

Contenir ses émotions n’est pas une solution, il vaut mieux les accueillir positivement. Bien que la personne sensible est souvent à fleur de peau, être très fragile émotionnellement ne freine en rien le processus de création.

Exprimer sa sensibilité au travers de l’art peut être un moyen judicieux de s’accepter et de s’épanouir. Le caractère sensible est un atout lorsque l’on sait le reconnaître et lui faire une place dans sa vie : de nombreux artistes en tous genres (musique, roman, peinture, etc) sont profondément sensibles.

Les personnes hypersensibles font preuve de minutie et sont en constante recherche de la perfection. En maniant avec habileté leur intelligence émotionnelle, la grande sensibilité peut devenir un stimuli pertinent. Le travail sensible est généralement bien réalisé et de qualité du fait de la précision et de l’investissement des personnes sensibles.

Le haut potentiel de curiosité, de sérieux, de quotient intellectuel que possèdent les gens sensibles est un atout majeur à toute réalisation professionnelle et artistique. 

Généralement reconnu surdoué, l’hypersensible ne réfléchis pas de la même façon que les autres, il ajoute à ses compétences, le fait de sentir les choses.

Alors oui, si vous êtes hypersensible vous êtes parmi les personnes atypiques de notre monde et c’est une chance. Toutes sortes de différences le composent et chacune possède sa propre force. Vivre nos émotions ne nous empêche en rien d’être heureux, il faut seulement apprendre à se connaître et canaliser ses émotions pour faire de belles choses.

Related Posts